Et maintenant il ne faut plus pleurer

de Linn Ullmann, (Actes Sud)

Une petite musique, une véritable ambiance mélancolique. Avec ce couple qui se délite, cette grand-mère farfelue toujours accompagnée de sa gentille géante d’amie, et Mille, l’adolescente baby-sitter, qui disparaît tragiquement durant une nuit d’été, une nuit où l’on fête l’anniversaire de la grand-mère.

Grave et très triste. Siri, le personnage principal de cette histoire, est étrange et triste.

Lu en 2015

Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s