Vertiges

de Lionel Duroy (J’ai Lu)

L. Duroy est agaçant et touchant à la fois. Dans ce livre, le lecteur a sans cesse l’impression de revenir en arrière puis de redémarrer (comme ces mécanismes de jouets qui exigent d’être frottés pour redémarrer) mais, en dépit de l’agacement, on poursuit la lecture parce que l’auteur est sincère.

A sa manière, il transforme le mécanisme de l’auto-fiction.

Lu en 2015

 

Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s