Aucun homme ni dieu

de William Giraldi (Autrement)

Un roman étrange qui se situe en Alaska.

Russell Core est un spécialiste des loups, appelé à l’aide par Medora Slone : son enfant a été emporté par les loups. Il n’est pas le seul : d’autres enfants du village ont disparu. Vernon, le mari de Medora est parti à la guerre.

En partant sur les traces des loups, Russell va faire une découverte stupéfiante à propos de la disparition de l’enfant. Entre-temps, Medora va également disparaître. Revenu de la guerre, Vernon part également à la recherche de sa femme et de son fils avec l’aide d’un ami esquimau.

L’ambiance est à la fois ouatée (la neige) et très violente (nombreuses morts violentes). Une atmosphère envoutante parfois.

Lu en 2015

Cet article, publié dans Romans, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s