Deux messieurs sur la plage

de Michael Kölmeier (Actes Sud)

Ces deux messieurs sont Winston Churchill et Charlie Chaplin qui se promènent sur la place de Santa Monica, en Californie, et découvrent qu’ils souffrent du même mal : la dépression. Churchill appelle cette maladie « le chien noir ». Ils se promettent de venir se secourir mutuellement dès que l’un ou l’autre sentira arriver « le chien noir ». W. Churchill et Ch. Chaplin se sont rencontrés en 1932.

Ce livre est étrange. L’histoire est racontée par un narrateur qui prétend avoir découvert cette relation entre les deux célébrités en lisant la correspondance de son père et du secrétaire de W. Churchill. Mais on s’en fout un peu de la façon dont nous est relatée cette histoire décousue. Le livre est une succession de chapitres alternativement consacrés à W.C. et à C.C.. En fait, ils se sont très peu rencontrés.

Une anecdote très étonnante rapportée dans le livre : il y avait à cette époque un médecin d’Hollywood qui prétendait soigner la dépression par des cures de piqûres…d’héroïne ! Il fournissait lui-même la drogue à ses patients et leur prescrivait des cures intensives de 3 jours !

Lu en 2015

Ce contenu a été publié dans Romans. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire