Les Inséparables

d’Alessandro Piperno (Le Livre de Poche)

Filippo et Samuel Pontecorvo sont les deux fils de Léo Pontecorvo, le médecin faussement accusé d’avoir séduit une jeune fille dans Persécution.

Les Inséparables constitue le deuxième tome d’une trilogie intitulée Le feu ami des souvenirs.

Les deux frères sont très différents : l’un est devenu « un médecin sans frontière » très médiatique grâce à un film et une BD réalisés à partir de son expérience ; l’autre est un financier qui a réussi en apparence mais dont la vie sentimentale et sexuelle est autant trouble que banale. Le personnage de la mère, Rachel, prend une dimension plus importante que dans Persécution.

C’est très cynique. Aucun des personnages n’est attachant. Le père, Léo, n’est qu’un fantôme qui semble à peine les hanter, comme quand il se tenait tapi dans le sous-sol de la maison.

Lu en 2015

Cet article, publié dans Romans, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s