De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages

Nauplie 15 juillet

Nauplie 15 juillet 2007

de Matthias Debureaux, Allary Editions

Il a dû beaucoup souffrir M. Debureaux en écoutant les récits de voyages de son entourage. Ce petit ouvrage, très drôle, est en quelque sorte un guide de tout ce qu’il faut faire pour ennuyer les autres avec ses souvenirs de voyages. Mais attention, ce n’est pas n’importe quel voyageur que M. Debureaux raille. Il s’en prend tout particulièrement à celui qui se rend là où personne ne va jamais, le voyageur qui rencontre toujours des gens « authentiques » ou encore qui a goûté à des aliments que nul ne savait comestibles avant lui ! Au passage il égratigne un peu l’esprit routard.

Un essai terriblement documenté et redoutablement bien écrit. Et encore, M. Debureaux n’a sans doute pas connu l’époque des « soirées diapos » (« venez diner et après on vous passera nos 500 diapos »….heureusement c’était dans l’obscurité !).

Lu en 2016 sur les conseils de Sylvie….

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Essais. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages

  1. fleury14 dit :

    Le sujet est fort alléchant, il me tente beaucoup ! A offrir également ! Mais à des gens qui ont de l’humour manifestement, sinon ils risqueraient de se vexer. Merci du conseil de lecture !

Laisser un commentaire