Première personne du singulier

de Patrice Franceschi, Points

Un recueil de nouvelles avec de beaux personnages courageux qui doivent affronter des dilemmes mettant leur vie ou celle d’un proche en danger.

On lit ces quatre nouvelles avec plaisir. Elles sont de construction classique, rappellent l’ambiance des livres de Conrad. Il est question de courage, des responsabilité, d’affrontement avec la mort.

Patrice Franceschi a de multiples talents : c’est un marin et un écrivain. Il soutient les Kurdes qui se battent contre Daesch et a rapporté de ses voyages auprès d’eux un très beau récit, Mourir pour Konabé.

Lu en 2016

Cet article a été publié dans Nouvelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Première personne du singulier

  1. fleury14 dit :

    Je pense le lire, parce que le titre me plaît beaucoup, et que pour ce qui est des nouvelles, j’en ai un peu assez de Maupassant.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s